Solutions politiques

PROTOCOLE DE KYOTO

 

Le Protocole de Kyoto, accord qu'environ 180 pays ont signé au Japon, en décembre 1997, consiste à mettre en place ce développement et réduire de 5.2% les émissions de gaz à effet de serre.

 

-Pays en vert : pays ayant signé 

 

-Pays en rouge : pays ayant refusé

 

-Pays en jaune : pays en attente

 

-Pays en gris : pays sans position

 

 

L’Australie et les Etats-Unis ont refusé d'adhérer à cette convention qu’ils considèrent comme inutile pour le climat et aussi comme un frein à l'économie du pays et pense que le combat contre le réchauffement climatique doit se faire non pas avec une simple réduction des gaz à effet de serre, mais par une meilleure gestion de leur émission alors qu'à eux seuls, les Etats-Unis sont le plus gros émetteur avec environ 25 % des gaz à effet de serre de la planète.

L’Union Européenne devra réduire ses émissions de 8%. Mais la France qui produit beaucoup d'électricité sans CO2 grâce aux énergies nucléaires et aux barrages hydroélectriques doit impérativement arriver à maintenir stable son taux d'émissions.

 

Même si ce protocole est respecté, il ne mettra pas fin au réchauffement climatique. Cet accord est un premier pas dans la lutte contre ce phénomène, il doit être appliqué à long terme pour avoir un sens, ce protocole se finira en 2012. Après cette date, les gouvernements ne prévoient aucun dispositif nouveau et aucun objectif chiffré alors que l'avenir est important pour les générations futures, il y a donc une urgence. Mais cet accord reste un pilier pour l'avenir de notre planète.

 

LE GRENELLE DE L'ENVIRONNEMENT

 

« Il (le grenelle) réunira pour la première fois l’Etat et les représentants de la société civile afin de définir une feuille de route en faveur de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables.
Il doit aboutir à la fin du mois d’octobre (2007 ; objectif atteint)  à un plan d’action de 15 à 20 mesures concrètes et quantifiables recueillant un accord le plus large possible des participants. »

Voila ce que nous dit le site officiel, nous pouvons donc voir en ce grenelle une solution politique au problème que l’on se pose lors de ce T.P.E., et en effet depuis fin octobre le grenelle de l’environnement à porté ses fruits en aboutissant à des mesures concrètes qui sont aujourd’hui appliquées. Comme par exemple faire des listes de produits interdits à l’agriculture polluant les terres.

 

67 votes. Moyenne 2.15 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site