Repercussions sur la faune et la flore

B) Répercussions sur la faune et la flore :


DEFORESTATION :

Selon la FAO, les pertes nettes de superficies boisées enregistrées entre 2000 et 2005 se sont élevées à 7,3 millions d’hectares/an, soit une superficie équivalant à la Sierra Leone ou à Panama. Ce chiffre est en recul par rapport aux 8,9 millions ha/an estimés entre 1990 et 2000, correspondant à une perte nette annuelle de 0,18 pour cent des forêts du monde.

Les forêts couvrent près de 4 milliards d’hectares (ou 30 pour cent) de la superficie émergée de la planète, mais les deux tiers sont concentrées dans 10 pays seulement: Australie, Brésil, Canada, Chine, Etats-Unis, Inde, Indonésie, Russie, Pérou, République démocratique du Congo.

L’Amérique du Sud a connu la plus grande perte nette de forêts entre 2000 et 2005 (environ 4,3 millions d’hectares par an) suivie de l’Afrique, qui a vu disparaître 4 millions d’hectares par an.
L’Océanie, l’Amérique du Nord et l’Amérique centrale ont subi chacune une perte nette de quelque 350 000 ha, tandis que l’Asie est passée d’une perte nette d’environ 800 000 ha par an dans les années 1990 à un gain net d’un million d’hectares par an entre 2000 et 2005, essentiellement dû à un vaste programme de boisement en Chine.
Les superficies boisées d’Europe ont continué à s’étendre, bien qu’à un rythme plus lent que dans les années 1990.

Les forêts primaires (c’est-à-dire les forêts sans signes visibles d’activités humaines passées ou présentes) représentent 36 pour cent de la superficie forestière totale, mais disparaissent ou sont modifiées au rythme de 6 millions d’hectares par an à cause de la déforestation ou de la coupe sélective.

Chaque année, la déforestation fait donc disparaître quelque 13 millions d’hectares de forêts dans le monde. Néanmoins, le taux de pertes nettes de forêts ralentit grâce aux nouvelles plantations et à l’expansion naturelle des forêts existantes.

ANIMAUX :

La faune est la première victime des activités humaines.
La grande cause de nuisance sur la faune est l’utilisation abusive de pesticides. En effet a eux seuls ils sont capables de détruire des insectes comme les sauterelles, grillons, scarabées, papillons et abeilles. Mais aussi les batraciens, hérissons, passereau, rapaces ; c'est à dire les animaux qui mangent les insectes cités précédemment, ainsi que les oiseaux nichant dans les zones agricoles comme l'alouette des champs, les hirondelles ou la perdrix grise espèces toutes en voie déclin.

La faune dite marine n’y échappe pas non plus. L’Océan étant de plus en plus touché par la pollution qu’ils s’agissent de dégagements en mer, d’échouages de pétroliers ou de gaziers. Les oiseaux tels les mouettes, les goélands payent également une lourde tribu face à ces catastrophes humaines. Ils ont été retrouvés par dizaines, échoués et mazoutés sur les plages, victimes de la viscosité très élevée du fioul. Le nombre d'animaux tués par le naufrage de l'Erika s'élève à 150 000 individus et le retour à la normal des écosystèmes est revenu trois ans plus tard.

De nombreuses espèces animales sont donc menacées d'extinction face aux activités humaines de plus en plus pollueuses. Ce désastre écologique, s'il doit arriver, entraînerait une disparition progressive de la vie animale sur terre par le jeu des chaînes alimentaires.

FLORE ET RESSOURCES NATURELLES:

L'épuisement des ressources naturelles, renouvelables ou pas, est sûrement la question la plus préoccupante à laquelle l'humanité aura à répondre sûrement plus rapidement qu'elle ne le pense.

La notion de ressources naturelles s'applique généralement aux ressources que l'homme utilise pour alimenter ses activités économiques, essentiellement agricoles et industrielles.
Parmi ces ressources, on distingue les ressources non renouvelables.
Les métaux, les minerais, les minéraux, les pierres précieuses, les combustibles fossiles, l'uranium, sont des ressources non renouvelables qui ont été mises en place au cours des temps géologiques et qui sont extraites jusqu'à épuisement des gisements.
Un deuxième type de ressources non renouvelables est constitué par les surfaces cultivables, les sols fertiles. La stérilisation des sols, leur érosion, la disparition d'un habitat ou plus simplement d'une espèce est une perte irrémédiable que ce soit à l'échelle locale, régionale ou à celle de la planète.
À côté des ressources non renouvelables, il existe des ressources dites renouvelables. Souvent, on pense que ces ressources peuvent être consommées sans compter puisqu'elles se renouvelleraient. La question essentielle qui doit être posée est d'abord du cycle de renouvellement.
Ainsi, en ce qui concerne l'eau douce, son renouvellement est assuré par le cycle de l'eau, lequel apparaît court. Mais la question de l'eau est infiniment plus complexe. Ainsi la diminution rapide et très inquiétante des glaciers pourrait valoir rapidement de gros problèmes d'approvisionnement en eau.
Parmi les ressources les plus menacées, on citera surtout l'eau.

Parmi les ressources non renouvelables il y a bien sur les hydrocarbures, ils sont la base des ressources énergétiques
La production énergétique mondiale provient à 80 % des combustibles fossiles (pétrole 35%, charbon : 24 %, gaz : 21 %). Au rythme actuel d’exploitation, la situation des réserves de pétrole et de gaz naturel est extrêmement préoccupante ; quant au charbon, les réserves sont immenses dans l’ensemble du monde mais les problèmes de pollution locale et globale et les difficultés d'exploitation limitent son utilisation à très grande échelle.
Pour le pétrole évaluer les réserves est une question importante afin de gérer au mieux cette ressource. En effet, selon la définition de ressource non renouvelable, une fois l'ensemble des ressources pétrolifères épuisées, cette source d'énergie sera définitivement tarie. Cependant les réserves évoluent sans cesse, et contrairement à ce qu'on pourrait penser les réserves identifiées (ou prouvées) n'ont jamais été aussi importantes qu'à l'heure actuelle. Les experts misent sur 50 ou 60 ans de production.

99 votes. Moyenne 2.27 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×